Serez-vous soumis à la Nouvelle Race ou serez-vous l'un des leurs ?
 

Partagez | .
 

 Aelitha Rainfall

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Message
MessageSujet: Aelitha Rainfall   Mar 19 Nov - 9:28

avatar
Reine d'Hellena

© crédit : Yuuko by Clamp
Doubles-Comptes : Opale Ashfort, Laeren Tatsuya
Fiche : Mon histoire
Journal : Mon journal
Sexe du personnage : Féminin
Messages : 1913
Date d'inscription : 19/11/2013
Age : 25
Localisation : Quelque part dans le palais.

Aelitha Rainfall
Nom:
Rainfall
Prénom:
Aelitha
Âge:
58 ans
Âge d'apparence:
Environ 25 ans
Sexe:
F
Sexualité:
Hétéro
Groupe sanguin:
AB-
Race:
Hungry
Métier:
Reine des Hungrys
Allégeance:
Couple Royal
Feat Yuuko Ichihara Ͽ XXX Holic

Et une plastique de rêve!

Noir. Noir et rouge. Voila ce que les gens qui croisent la route d’Aelitha remarquent en premier. Sa peau pâle passe inaperçue. Ce qui n’est pas plus mal vous dira-t-elle. Rouge pour la couleur de ses yeux fin et perçant. Noir pour celle de ses longs cheveux raides. Noir sans une imperfection. Malgré ses 58 ans, la dame n’a pas vu un cheveu blanc arriver. Heureusement d’ailleurs. Elle fait très attention à son apparence. Il ne faut pas se laisser aller, surtout lorsque la moitié de sa vie n’est pas passé. Pour cela rien de plus simple. Une alimentation seine et contrôler. Et surtout pas d’excès. Il faut tout faire pour rester présentable. Ne jamais ressembler à ces humains si faibles. Alors chaque jour c’est un vrai rituel. Un bain d’eau brulante pour purger ce corps blanc finement sculpté et bien chargé. Une séance de manucure pour entretenir ses douces mains de musicienne. Un long soin pour ses cheveux jais. Un trait noir orne son regard rougeoyant et une fine couche rouge ses fines lèvres. Rien de très vulgaire, juste un mélange sulfureux pour faire naitre la convoitise chez les autres. Femmes comme hommes.
Le plus long dans tout se rituel est l’habillage. Oh ce n’est pas parce qu’elle est grande que ça pose problème non. Sa taille est un peu supérieur à la moyenne mais pas de grand-chose. Non le problème vient du fait qu’elle est extrêmement difficile. Il faut que tout soit accordé à merveille. Et si ce n’est pas le cas il faut changer. Parfois juste d’accessoire, parfois de tenue complète. Elle porte principalement des robes mettant en valeur ses formes. Un subtil mélange d’élégance et de sauvagerie. Pas un mélange vulgaire, non. Un mélange envoutant et agréable à regarder. Plus qu’agréable. Son corps n’est ni percé, ni tatoué. Cependant la dame aime donner l’illusion que c’est le cas. Alors elle se fait des tatouages éphémères et porte de fausses boucles d’oreilles. Son corps est sacré pour elle. Et bien qu’elle ne considère pas les tatouages comme une souillure, elle ne veut pas en entendre parler. La dame serait-elle douillette ?

Et un cerveau trop complexe!

Nous disions donc douillette. Non elle ne l’est pas. Mais elle n’aime pas avoir mal. Comme tout le monde. Elle n’ira pas pleurer parce que son bras à malencontreusement rencontrer un meuble non. Mais elle risque de pester si elle se brule avec une bougie, ou autre. Comme tout le monde. Donc ce n’est pas ce trait de caractère qui la défini. Alors qui est donc cette dame. Un tissu de paradoxes ou de mensonges. Oh, elle ne dit pas de mensonges, non. C’est son être qui est un mensonge. Elle montre ce qu’elle n’est pas et ne sera jamais. Elle se montre, froide voire glaciale, distante et silencieuse. Alors qu’elle n’est pas méchante, proche de ceux qu’elle aime et… Pas spécialement bavarde.
Son attitude froide et distante, elle ne le sert qu’à la Cour. Une sorte de masque impénétrable et imperturbable. Une carapace blindée capable de résister à bien des coups. Il vaut mieux être une reine glacée que la première des cruches. C’est en gros le fond de sa pensée. Le respect s’obtient avec un subtile mélange (encore un) de froideur et de douceur. Mélange un peu plus dosé sur la froideur, mais cela ne change rien au fait qu’elle est une reine respectée. Et c’est tout ce qu’elle souhaite. Elle n’a pas besoin d’être aimé. Enfin c’est ce qu’elle dit. En réalité, elle a besoin. Comme beaucoup. Mais elle a tout ce qui lui faut, voire plus, au côté de son Roi.
Son Roi. Ah celui la… Un étrange phénomène aussi. Il faut croire qu’à l’élection les Hungrys ont choisi les deux spécimens les plus stupéfiants. Un mélange détonnant et invraisemblable. Mais qui fonctionne bien. Si le Roi est tombé sous le charme de la dame, l’inverse n’est pas tout à fait vrai. La Reine, encore très jeune à ce moment la, eu du mal à se faire à l’idée que son destin était déjà tracé. Cependant, ce Roi a souvent été capable de la surprendre. Et il a été capable de percer la carapace de glace qu’elle s’était construite. Avec lui, et seulement avec lui, elle montre la deuxième facette de sa personnalité. Celle qui est réalité. Elle ne parle pas beaucoup plus, ou tout du moins, elle ne prend pas souvent l’initiative de la conversation mais elle lui répond avec gentillesse et parfois même avec douceur. De l’amour ? Il serait trop tôt pour le dire. Et la Reine est encore jeune et bien qu’elle ai connu plusieurs hommes avant, elle n’en a jamais aimé un réellement.
Le dernier aspect de sa personnalité concerne les humains. Comme tout Hungry qui se respecte la dame est contre la révolte qui gronde. La condition est humain est plus que misérable et vouloir changer ça est impossible. Seulement, si cette rébellion existe c’est parce que certains Hungrys traitent mal leur(s) esclave(s). Et ça, c’est révoltant. La jeune femme n’est pas pour un changement de situation, mais elle traite avec respect ses esclaves ou les humains qui servent au palais. Elle ne les frappe pas, ne les insultes pas. Elle lève parfois la voix mais la plupart du temps ce n’est pas nécessaire. Aucun humain n’est mort à cause d’elle. Pas directement en tout cas. Ils sont trop précieux pour son rituel matinal. Après tout sans eux, elle ne serait pas capable d’ensorceler son Roi.

It's my liiiife!

Née sur l’île d’Hellena alors que le soleil colorait le ciel une dernière fois avant la nuit, Aelitha fut le cadeau tant attendu de ses parents. Et le poison tant détesté de ses frères.  Première fille et dernier enfant d’une grande famille comptant déjà quatre garçons et deux parents. Un trésor ainsi qu’un fardeau : c’est ainsi que commença le paradoxe de sa vie.
Elle grandit entre amour et jalousie. Pas vraiment facile pour trouver un équilibre. Ses parents affirmaient à quiconque voulait l’entendre que la gamine serait la future prétendante au trône. Ses frères, eux, pensaient qu’elle finirait au fond d’un trou, aussi misérable qu’un esclave humain. Très vite la fillette dut se faire une idée précise de qui elle voulait être. Pour se faire une place dans la société. Bien sur l’idée d’être au fond d’un trou ne lui plaisait pas, mais celui d’être reine n’était pas plus enviable. Elle voulait juste être une dame. Comme ça mère. Elégante et discrète cette dernière était un véritable modèle pour l’enfant. La fillette s’amusait à reproduire tout ce qu’elle faisait ou disait. Un comportement adorable pour ses parents, répugnant pour ses frères. Elle ne reçut jamais l’affection de ses frères. Sans doute étaient-ils trop jaloux d’elle. Mais l’enfant les aimait tout de même.
La vie continua comme ça, entre amour et haine pendant un long moment. L’enfant était devenue une adolescente prometteuse. Elle était la fierté de ses parents et ses frères… Eux, commençaient à se dire qu’il était temps de changer de comportement. Au lieu de l’enfoncer, autant la soutenir. Elle serait  celle qui propulserait leur famille sous le feu des projecteurs. Alors toute sa famille se mit d’accord pour lui offrir tout ce qu’il fallait pour faire d’elle une personne à part. Il fallait qu’elle trouve son identité. On lui fit visiter tout ce qui était possible. On lui apprit le commerce et la valeur d’une vie. On lui montra ce que le reste du monde était devenu. Et tant d’autre chose. Ce qu’elle préférait par-dessus tout c’était les heures qui étaient consacrées à l’apprentissage de l’art. Aussi bien musical que visuel. Elle était une joueuse de violon incroyable, ainsi qu’une dessinatrice talentueuse. Au fil du temps, elle apprit à se faire remarquer lors des grands rassemblements Hungry. Elle parlait peu, mais sa présence imposait. Les mots qui sortaient de sa bouche étaient justes et quelques peu détachés.
C’est ainsi que l’adolescente devint une femme avant d’en avoir l’âge. Elle vivait à présent dans une dépendance privée non loin de la maison familiale. Elle organisait des salons de discussions. Ainsi, elle se forgeait un avis sur la société noble mais aussi une opinion politique. Bien que la jeune femme n’était pas apprécié par tous, beaucoup souhaitaient la rencontrer, lui parler. Et puis un jour la nouvelle éclata. Un membre du couple royal était mort. Sans comprendre pourquoi, sa famille la força à se présenter au titre de reine. On lui dit qu’elle avait toutes les qualités requises. La jeune femme se laissa griser par les compliments et accepta. Elle pensait juste faire plaisir à ses proches. A aucun instant elle pensait qu’elle deviendrait vraiment reine. Alors lorsqu’elle fut élu… Ce fut une sorte de descente aux enfers. Elle se sentie mal, elle avait envie d’hurler. Mais elle ne fit rien. Juste un petit sourire, gêné. Arrivée devant ce qui servait d’estrade, elle vit une main apparaitre devant son visage. C’est alors qu’elle remarqua l’homme qui était devenu Roi quelques instants avant elle. Excentrique mais pas trop mal. Première impression faite. Elle saisit donc doucement la main de cet homme dont elle n’avait même pas entendu le prénom et murmura un simple « merci ».
En une année, elle apprit à découvrir l’homme qui était à présent Son Roi et son comportement étrange. Il était comme elle, différent sur la scène et en coulisse. Bien qu’au départ la fonction de Reine ne lui plaisait pas, elle commençait à aimer cette vie. Et à souhaiter que rien ne change…



Dernière édition par Aelitha Rainfall le Dim 17 Aoû - 21:36, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Aelitha Rainfall   Mar 19 Nov - 23:49

avatar

Messages : 393
Date d'inscription : 13/10/2013

Je valide ta fiche, tu peux dès à présent te lancer dans le Rp. Bienvenue sur le forum!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://youremine.azurforum.com
 

Aelitha Rainfall

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» AELITHA EYLLEEN AUSTIN ✗ candice swanepoel.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
You're my Toy, Little Thing ::  Personnages  :: Présenter son personnage :: Hungrys Validés-

Nos partenaires
Logo 88*31Bound Souls