Serez-vous soumis à la Nouvelle Race ou serez-vous l'un des leurs ?
 

Partagez | .
 

 Miya [Finie]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Message
MessageSujet: Miya [Finie]   Jeu 22 Déc - 14:45

avatar

Messages : 2
Date d'inscription : 22/12/2016

Miya
Age
23 ans
Age d'apparence
plus ou moins pareil
Groupe sanguin
A+
Sexualité
Hétérosexuelle
Race
Humaine
Métier
Soigneuse
Allégence
Rebelle
Feat
Oeuvre originale de TKNK
Physique

Une silhouette s'avance dans un couloir, laissant ses talons claquer contre le sol abimé. Cette silhouette tourne dans la pièce principale, laissant ses longs doigts frôler les murs. Un instant de pause devant un semblant de canapé, avant qu'un manteau vienne glisser le long des bras, dévoilant de fins bras à la peau claire. Ce même manteau atterri mollement sur le canapé tandis que la jeune femme s'assoit sortant de sa poche un paquet de cigarettes et des allumettes. Tapotant le paquet sur l'accoudoir du canapé, une cigarette en sort slalomant désormais entre ses magnifiques doigts et se coinçant entre deux lèvres qui semblent si enfantines. Le bout du bâtonnet se consume sous la flamme d'une allumette, une fine fumée s'échappe alors de ses lèvres séduisantes mais pourtant défendues. Deux narines se dilatent sous l'odeur acre de la fumée et le regard reste figer devant un mouchoir en sang. Un regard clair et déterminé brille par intermittence sous les quelques rayons de soleil qui percent à travers les trous d'un rideau usé. De longs cils noirs assombrissent ce regard ardent qui peut être tantôt moqueur, tantôt colérique, tantôt triste. Mais certainement, rien ne pourra retirer cet éclat de liberté naissant au fond de ces pupilles noires. Si, si... Approchez-vous et constatez-le par vous-même. Vous pourrez même sentir l'odeur d'un doux parfum maison au creux de ce cou. Et observer ce visage aux traits si féminin et cette main qui dégage avec délicatesse ces quelques mèches de cheveux qui viennent chatouiller les joues. Un visage qui exprime un certain flegme, mais détrompez-vous, ce n'est qu'une page d'un livre qui raconte de bien longues aventures.

La cigarette va s'écraser dans un pot en terre, la bouche reste légèrement entrouverte sous un léger soupire. La jeune femme se lève et pousse la porte de la salle d'eau, du moins ce qui sert de salle d'eau. Ce corps de déplace avec grâce et élégance vers un semblant de baignoire. Laissant couler l'eau récolté durant les temps de pluie, elle retire ses chausses et enfin son ensemble de cuir et de dentelle, les laissant choir au sol. Ses pieds nus parcourent le sol froid, jusqu'au tapis. Vêtu de simples sous-vêtements noirs, son corps élancé laisse apparaitre des formes généreuses, un ventre plat, des jambes ciselées. Ce corps au charme certain est tatoué à plusieurs endroits comme si un rosier épineux avait voulu en prendre possession. La hanche gauche jusqu'au flan du fessier, le dos tout un buisson de fleurs s'y est imprimé. Une jeune femme, un papillon, une croix, quelques phrases et autres éléments s'y sont emmêlés au court du temps, dans un magnifique tableau vivant et corporel.
Ses ongles viennent dégrafer le haut du sous-vêtement retrouvant le reste des vêtements au sol, le bas suit son compère. D'un geste, la jeune femme plonge ses mains dans sa crinière ondulée et épaisse, les détachants et les laissant tomber en cascade sur ses épaules. De longs cheveux, soyeux et épais...
Lentement, ce corps finit par plonger dans l'eau, laissant les cheveux flotter à la surface. Ce regard métallique disparait sous les paupières surlignées de noir et le visage se détend. Ses doigts glissent le long de son corps parcourant une de ses cuisses, se laissant aller au plaisir d'un bain.
Caractère

Miya est de nature gentille et avenante, à première vue, elle parait la plus parfaite des femmes. Mais comme tout un chacun, la jeune femme a ses secrets et ses blessures. Et les siennes sont encrées dans la peau. Et allez savoir pourquoi, alors qu'elle se recherche constamment, elle ne cesse de s'infliger les pires aventures. Quand elle fait un pas en avant, elle finit par en faire deux en arrière. Elle entretient des relations bien souvent compliquées avec les hommes, que se soit en amour ou en amitié et au final, elle ne sait absolument pas ce qu'elle cherche chez eux.
À la fois égoïste et généreuse, elle ne cherche pas à faire de mal aux gens, mais l'hypocrisie est devenue désormais son mode de vie. Elle cache ce qui n'a pas besoin d'être sut.
On a bien souvent l'impression qu'elle est insensible aux sentiments des autres, mais c'est juste qu'elle ne veut pas y répondre. Alors que peut-elle bien faire d'autre que les ignorer ? Vous pourrez lui dire ses quatre vérités, que ça ne la ferait pas réagir sauf si vous êtes une personne vraiment très proche d'elle. Ainsi, de sa propre initiative, elle a du mal à se remettre en question, elle n'a jamais su peser le pour et le contre vu que dans sa vie tout à toujours été une véritable accumulation de gros événements.

C'est une femme intelligente, mais comme tout le monde, elle a du mal à saisir certaines choses implicites. Elle est tolérante et ouverte d'esprit mais certaines de ses idées sont plutôt arrêtées, il ne faut pas trop lui en demander non plus ! Par contre, elle est tellement curieuse que si vous orientez correctement la conversation, vous pourrez la faire changer d'avis... Ou tout du moins en apparence ! Elle peut être baratineuse, charismatique, franche, parfois froide. De plus, elle essaie ne pas être très expressive par rapport à ses propres émotions et sentiments, mais Miya a bien des difficultés à mettre cette barrière face à certaines situations émotionnelles.
Polie, sociale, aimant faire la fête et elle sait être séductrice. Souriante quand l'occasion s'y impose, elle est la première à rire d'une bonne blague aussi autour d'un bon verre.

Professionnellement, Miya est bosseuse et sérieuse dans ce qu'elle fait, son besoin minime de sommeil en fait d'elle une femme toujours d'attaque. Elle est particulièrement pragmatique et s'entend facilement avec les gens qui l'entourent. Et surtout elle est particulièrement polyvalente... Il faut dire qu'elle a eu un bon professeur, sa mère et son exemple. Une femme aux apparences fragiles mais qui était forte, déterminée et plus humaine qu'elle ça n'existait pas. Miya ressemble énormément à sa défunte mère...
Elle n'est pas spécialement rêveuse plutôt terre-à-terre en vérité. Pourtant, cela ne l'a pas empêché de faire les pires bourdes qui soient, chutant au plus bas, mais finissant toujours par remonter à la surface et en tirer des leçons de ses expériences.

La vérité est totalement inconsciente aux yeux de Miya, mais le fait est qu'elle est une véritable femme blessée, qui cherche à faire évoluer ce monde ... Les humains méritent d'être respecter à leur juste valeur... Ils ne sont pas du bétail.
Histoire

Ces dernières années des nuages sombres se sont abattues sur la race humaine. Pourtant, une petite lumière subsistait, une lumière que seuls les humains avaient le pouvoir de faire briller : l'amour. Un cœur chaud et remplit d'amour battait au fond de ces êtres fait de chaire et de sang. Un amour dont naquis Miya, enfant de Léonord et Marthial. Deux esclaves qui travaillaient à la ferme, deux esclaves qui avaient décidé de donner une meilleure vie à leur fille. C'était leur trésor, ce qu'ils avaient de plus cher au monde. Laisser leur enfant à la ferme était inenvisageable pour eux et pour la subsistance de leur fille.
C'est à l'âge de ses 4 ans que Miya s'enfuyait de la ferme avec ses parents, qui avaient enfin réussit à fuir leur maitre pour récupérer leur fille. Une rude épreuve et longue cavale avant d'atteindre la zone libre. Un périple qui ne se fit pas sans séquelles. Le père de Miya y perdit la vie, mais pour la bonne cause. Pour que sa famille ait une meilleure vie, qu'elle soit libre de ses actes et de penser à leur souhait. La petite fille vit pour la dernière fois son père et dieux sait quelles atrocités elle vit ce jour-là ! Miya était accablé par des images d'horreur... Son père n'avait été qu'un animal pour eux ! Il ne lui restait plus que sa mère et ses yeux pour pleurer. Mais sa jeune mère, la secoua et lui demanda de rester de forte. Tout allait bien se passer maintenant lui disait-elle.

Effectivement, les jours d'après s'écoulèrent plus paisiblement. Sa mère avait été accueillie par les troupes rebelles. Une grande et nouvelle famille, des gens formidables avec des convictions qui allaient avec celles de sa mère. Sa mère forte et calme participa activement aux actions rebelles. Elle était aussi soigneuse et apporta beaucoup d'amélioration au sein du groupe. Elle ne cessait d'inventer de nouveaux remèdes et de prendre soin de ses patients. Elle ne vivait que pour le bien des siens.
Miya était en admiration devant sa mère et la suivait partout. C'est à ses côtés, elle apprit son métier, mais aussi la liberté de penser et d'agir... Selon son cœur et sa conscience. Mais le cœur de sa mère était toujours tourné vers Mathias et cette dernière ne refit jamais sa vie. Elle se plongea dans son travail, peut-être était-ce un moyen pour camoufler sa douleur. Certaines plaies sont dures à panser... Très dures.
Miya grandit donc dans cette communauté et dans cette conviction qu'un jour tout allait changer. Que les humains trouveront enfin leur véritable place. Très tôt, elle participa aux actions rebelles, elle en profita aussi pour travailler au côté de sa mère pour être une bonne soigneuse. Tout coulait de source pour elle.
Bien sûr comme toutes jeunes filles, elle eut ses peines, ses colères... Mais rien qui n'avait d'égale à ce qu'elle avait pu vivre durant sa tendre enfance. Elle comme ses premières histoires de cœur, mais jamais rien de sérieux. Miya entretenait des relations bien trop compliquées avec les hommes. Il fallait dire qu'elle avait son petit caractère la demoiselle malgré son visage d'ange. Et elle avait toujours tendance à avoir un souci avec l'autorité masculine ou cette sensation que les hommes se sentaient supérieurs aux femmes. Mais ses sensations étaient-elles véridiques ? Où est la frontière de la paranoïa ?
Quoi qu'il en soit Miya trouva sa place au sein du groupe et était respecté comme n'importe qu'elle personne. Un jeune femme passionnée par son métier et complètement engagé pour une cause juste selon elle. Et même après la mort de sa mère, malgré sa tristesse, Miya resta forte comme lui disait souvent Léonord. Elle n'était pas seule... Et l'espoir fait vivre ! Certainement rien n'y personne ne changera et ébranlera les idéaux de cette femme droite dans ses baskets, de cette femme pétillante et sûre d'elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Miya [Finie]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Miya, l'ange abandonnée ...
» FT d'Amy (finie)
» [Validée]Nagi Souichirou [finie]
» Lia pas finie
» Carmiooro NGC [MAJ finie]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
You're my Toy, Little Thing ::  Personnages  :: Présenter son personnage-

Nos partenaires
Logo 88*31Bound Souls