Serez-vous soumis à la Nouvelle Race ou serez-vous l'un des leurs ?
 

Partagez | .
 

 Lully, Esclave au Coeur Brisé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Message
MessageSujet: Lully, Esclave au Coeur Brisé   Dim 22 Déc - 1:06

avatar
Esclave

Doubles-Comptes : Sora Tatsuya
Sexe du personnage : Féminin
Messages : 76
Date d'inscription : 22/12/2013
Localisation : France


LULLY

Feat Hannah Anafeloz
Ͽ Kuroshitsuji/Black Butler


Nom: Je prendrais celui de mon maître ou de ma maîtresse  
Prénom: Lully
Âge: 26 ans
Sexe: Féminin jusqu’à preuve du contraire
Sexualité: Je ne crois pas avoir de préférence
Groupe sanguin: A-
Race: Humaine
Métier: Esclave  
Allégeance: Bonne question à l’heure actuelle…


Et une plastique de rêve!


Mon humanité se remarque au premier coup d’œil : en effet, contrairement aux Hungry au teint de porcelaine, ma peau est d’un brun doux et mat, comme celle de ma défunte mère.
Un autre de mes signes distinctifs est ma chevelure, elle est si longue qu’elle dépasse mes genoux désormais et que j’ai dû la natter pour qu’elle ne me gêne pas dans mes tâches quotidiennes.
Et comme si sa longueur ne suffisait pas, sa couleur n’est pas ordinaire, sans doute un héritage génétique de mon père.
Chacun de mes cheveux semble en effet un fil d’argent qui semble parfois devenir blanc à la lumière vive du soleil ou à la douce lueur blafarde de la Lune.
De plus, je suis grande et élancée pour une femme, un mètre soixante quinze pour à peine soixante kilos.
Je trouve ma silhouette élégante, mes formes sont harmonieuses  sans être excessives et mes membres plutôt fins.
Mais venons-en maintenant à mon visage, à en croire mes maîtres et les domestiques qui m’ont entourée jusqu’alors, je suis plutôt agréable à regarder.
Mes sourcils argentés et mes traits sont fins mais mes yeux se distinguent singulièrement car ils sont d’un bleu très profond qui contraste violemment avec ma peau sombre.
Vu mon teint mat, mes lèvres sont d’un rose profond qui semble presque violet si mes maîtres m’ordonnent de les revêtir d’un maquillage.
Pour terminer, je porte fréquemment des robes longues, un tablier et des chaussures confortables pour œuvrer comme il convient à mes tâches de domestique.



Et un cerveau trop complexe!!


Mes maîtres m’ont toujours décrite comme une esclave intelligente, il semble que j’ai une faculté d’apprentissage plutôt supérieure à celle des humains qu’ils côtoient d’ordinaire.
En effet, à leur demande, j’ai assez tôt appris à lire, à écrire et à compter  afin que je puisse me montrer davantage utile auprès d’eux.
Je n’ai jamais cherché à contester leur autorité jusqu’alors et mon obéissance vis-à-vis de leurs ordres ne m’a jamais posé aucun problème.
J’ai appris assez tôt que mieux vaut obéir à un ordre et effectuer sa tâche convenablement si l’on veut éviter les ennuis…
D’ailleurs j’aime particulièrement faire la cuisine et m’adonner à des travaux de couture.
Je suis également particulièrement attentive aux soins quotidiens que je dois apporter à mes maîtres tel que le bain, la coiffure, l’habillement ou toute autre tâche qui nécessite autant de discrétion que de doigté.
Avec les autres esclaves qui m’ont toujours entourée, j’ai été attentive aux conseils avisés que pouvaient me donner mes aînés et ai pris sous mon aile tous les nouveaux domestiques qui rejoignaient la demeure de mes maîtres.
J’ai beaucoup d’empathie envers les personnes qui m’entourent qu’ils soient humains ou non, je suis toujours prête à aider ceux qui m’entourent si le besoin s’en fait sentir.
Enfin je suis assez sensible à la physionomie de mes interlocuteurs, nul besoin de mot parfois pour comprendre ce que pense celui ou celle qui vous fait face.





It's my liiiife!


Les circonstances de ma naissance vous en apprendront déjà beaucoup sur ma vie : je suis en effet une humaine née de l’union entre un Noble Hungry et l’une de ses esclaves.
Je tiens d’ailleurs ma chevelure argentée de lui et ma peau mate de ma mère, qui n’a malheureusement pas survécu à ma naissance.
Il est fréquent que les parents Hungry d’un enfant humain les rejettent – après tout nous sommes une tare génétique qui n’arrive qu’une fois sur dix – mais à en croire mon premier maître, ce ne fut pas le fait de mon géniteur.
En effet, mon père était marié et il va de soi que son épouse légitime ne pouvait supporter une bâtarde humaine sous son propre toit.
Je fus donc confiée – ou vendue, je ne saurais dire, j’étais trop jeune à l’époque - à un riche marchand du nom de Fenris.
C’est donc lui qui m’a élevée et éduquée depuis mon plus jeune âge, il m’a d’ailleurs souvent dit que j’étais « sa plus belle acquisition ».
Il semblerait en effet que, parmi les marchands d’esclaves auxquels ils appartenaient, les enfants humains d’Hungry soient relativement rares.
Ainsi, au lieu de me céder à bon prix à un autre Hungry, il décida de me garder à ses côtés aussi bien pour les tâches quotidiennes au sein de sa demeure que pour son activité.
C’est ainsi qu’il m’apprit à lire, à écrire et à compter suffisamment pour l’aider dans son activité, notamment pour tenir sa comptabilité, une tâche qu’il exécrait entre toutes.
Je dois admettre qu’à mesure que j’avançais en âge et que j’étais davantage capable de comprendre, voir tous ces humains vendus comme de vulgaires marchandises me devenait douloureux mais c’était mon travail, je me devais d’accomplir la tâche que mon maître me confiait sans rechigner.
Toutefois, je ne m’attendais pas à ce qu’il me confie un jour une tâche d’une toute autre nature.

Alors que j’avais atteint l’âge nubile, mon maître se présenta une nuit dans ma chambre sans s’annoncer et c’est lui qui s’empara de ma virginité.
Il se présenta bien des soirs encore et m’avoua bien vite qu’il espérait que je donne naissance à un enfant Hungry, du fait que mon père était l’un d’eux.
Vu la fréquence de ses visites nocturnes, je ne tardais pas à tomber enceinte mais cela ne se passa pas comme il l’avait prévu.
Au bout de plusieurs semaines, je fus prise de violentes douleurs qu’aucun remède ne parvenait à apaiser et je finis par m’effondrer.
Quand je revins à moi, mon maître et un médecin se trouvaient à mes côtés, c’est ce dernier qui m’annonça que je venais de perdre l’enfant que je portais.
Il précisa même que toute autre tentative d’enfantement risquait de me tuer, ce qui déplut fortement à Fenris, cela mettait tous ses projets par terre me concernant visiblement.
J’étais à peine remise de ma fausse couche que mon maître m’annonça qu’il n’avait plus besoin de mes services, en dépit de toutes les longues années que j’avais passées à ses côtés.
J’étais atterrée d’entendre de telles paroles de sa part mais j’étais trop faible pour seulement penser à contester sa décision.
A mon tour, je fus reléguée au rang de ses marchandises et proposée à la vente, j’avais l’impression d’être au plus bas, en échouant à porter son enfant, mon maître me rejetait à son tour, comme l’avait fait mon père ?...
Je n’étais même pas attentive au débat animé que semblait générer ma vente mais je fus surprise quand on me mena à celui qui serait désormais mon nouveau maître.

C’était un noble qui venait de faire mon acquisition et un haut placé à en croire la richesse de ses vêtements.
Il se présenta à moi sous le nom de Vincent Balestar et m’annonça de but en blanc qu’il avait une tâche particulière à me confier.
Voulait-il comme mon précédent maître tenter de donner naissance à des Hungry à travers moi ?
Mais une fois que je fus à sa demeure, je compris mieux où il voulait en venir car il me mena directement… à un berceau.
Celui-ci contenait son fils unique, Alexis, dont la mère – à l’instar de la mienne – n’avait pas survécu à l’enfantement.
Mon nouveau maître m’ordonna de veiller sur son fils et de le soigner convenablement en l’absence de celle qui lui avait donné naissance.
Je ne m’attendais pas à une telle demande, cet enfant avait quasiment le même âge qu’aurait eu celui que j’avais perdu avant même qu’il n’ait la chance de venir au monde.
C’était l’unique ordre que m’avait donné mon nouveau maître et je décidais de m’y conformer le mieux possible.
Je pris donc soin de l’enfant comme s’il avait été le mien et peu m’importait qu’il soit Hungry, réclamant du sang au lieu du lait, m’occuper exclusivement de lui après avoir été rejetée par mon premier maître et avoir perdu mon enfant à naître me fit du bien.
Les semaines puis les mois passèrent, Alexis grandissait rapidement, ce qui satisfaisait son père.
En dehors des soins que je lui consacrais, je prenais même la peine de lui lire des histoires, comme j’aurais tant aimé le faire pour mon propre enfant.
Il était doux et affectueux envers moi, après tout il n’avait jamais connu sa mère, peut-être m’a-t-il considérée dans ses premières années comme telle.

Mais dès qu’il fut confié à un précepteur, notre relation changea du tout au tout, je ne doute pas que lors du premier cours qu’il lui donna, il lui indiqua ce qu’était les humains et les Hungry ainsi que la relation qu’ils devaient avoir.
Ainsi Alexis prit ses distances avec moi, ne me laissant assurer que mes tâches quotidiennes et lui servir de nourriture comme il le désirait.
Mais peu m’importait son comportement envers moi et bien que je n’ai jamais osé lui avouer, je considérais mon jeune maître avec autant de tendresse que s’il avait été mon propre enfant.
Dix années s’écoulèrent ainsi comme des minutes à mes yeux et je me contentais d’assurer mes tâches quotidiennes chaque jour, vous n’êtes pas obligé de me croire mais ma vie me convenait ainsi, réglée comme du papier à musique.
Peut-être même étais-je heureuse mais ce bref bonheur ne semblait pas vouloir durer.
Un matin, j’étais partie chercher de l’eau au puits afin de préparer le bain de mon jeune maître quand une vive douleur m’irradia la nuque, comme si on m’avait frappée violemment avec un bâton.
La douleur fut telle que je perdis conscience et que je m’effondrais sans comprendre ce qui m’arrivait.
Je revins à moi au bout d’un long moment, dérangée par une vive chaleur… et mes yeux s’écarquillèrent d’horreur devant le spectacle qui m’attendait.
La demeure des Balestar brûlait dans un incendie infernal, les flammes jaillissaient des fenêtres et crevaient déjà la toiture.
Qu’était-il advenu de mon jeune maître ? En dépit de la douleur qui m’irradiait la nuque et m’étourdissait, sans même réfléchir au danger, je me précipitais à l’intérieur, au mépris des flammes.
Ignorant la fumée âcre qui me brûlait la gorge et les yeux, la chaleur des flammes qui dévoraient tout, je me suis frayée un passage jusqu’à la chambre d’Alexis et l’ai trouvé étendu sur le sol, inanimé.
Je n’ai pas pris le temps de l’examiner, je ne pensais qu’à une seule chose, le sortir de cet enfer au plus vite.
Quand je suis parvenue à l’air libre, la chaleur des flammes et la fumée dégagée par l’incendie m’avaient tant intoxiquée que j’ai de nouveau perdu conscience.

Quand je suis revenue à moi… j’étais étendue ici, dans un lit de l’Hôpital Hope, sans comprendre ce que je faisais là.
Il ne fallut pas bien longtemps pour qu’un médecin vienne à moi et ne m’explique ce qui s’était passé.
Les personnes qui étaient venues éteindre l’incendie m’avaient trouvée inanimée non loin du manoir toujours en flammes… tenant contre moi le corps sans vie d’Alexis.
Ma tentative de sauvetage avait été vaine, mon jeune maître… avait été tué avant même que je ne puisse le secourir, on lui avait apparemment transpercé le cœur lâchement avec une lame avant de mettre le feu à la demeure des Balestar, il en avait été de même pour son père.
Nombre de domestiques avaient péri dans l’incendie eux aussi, j’étais une des rares survivantes.
Je n’écoutais que d’une oreille la suite et les soins qu’il envisageait de m’apporter, à nouveau j’avais perdu mon maître et un enfant que je chérissais comme s'il avait été le mien.
Qui a pu s’en prendre si cruellement aux Balestar ? Des Hungry envieux de leur position ? Des rebelles qui ont profité de l’isolement de leur demeure pour faire un exemple ?
Je n’en sais rien, pas plus que ce qui m’attend, je ne suis qu’une esclave, vais-je encore  devoir être vendue à un nouveau maître ?...


Dernière édition par Lully le Dim 22 Déc - 1:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Lully, Esclave au Coeur Brisé   Dim 22 Déc - 1:12

Invité
avatar
Invité

Bienvenue, j'aime beaucoup ton personnage et son histoire =)
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Lully, Esclave au Coeur Brisé   Dim 22 Déc - 1:16

Invité
avatar
Invité

Bienvenue madame !! :3
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Lully, Esclave au Coeur Brisé   Dim 22 Déc - 6:13

Invité
avatar
Invité

Bienvenue. ;)
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Lully, Esclave au Coeur Brisé   Dim 22 Déc - 9:56

Invité
avatar
Invité

Bienvenue ^^
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Lully, Esclave au Coeur Brisé   Dim 22 Déc - 12:48

Invité
avatar
Invité

Hooo j'adore cet avatar

bienvenue et au plaisir
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Lully, Esclave au Coeur Brisé   Dim 22 Déc - 13:38

avatar
Esclave

Doubles-Comptes : Sora Tatsuya
Sexe du personnage : Féminin
Messages : 76
Date d'inscription : 22/12/2013
Localisation : France

Merci à tous pour votre accueil ♥


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Lully, Esclave au Coeur Brisé   Dim 22 Déc - 20:13

Invité
avatar
Invité

Bienvenue^^ J'ai entendu dire que tu serai l'esclave de la Reine? Espérons qu'on va bien s’entendre, parce que moi aussi:)
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Lully, Esclave au Coeur Brisé   Dim 22 Déc - 21:44

avatar

Messages : 393
Date d'inscription : 13/10/2013

Bienvenue!
Je te valide! Tu peux dès à présent commencer à rp.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://youremine.azurforum.com
MessageSujet: Re: Lully, Esclave au Coeur Brisé   

Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
 

Lully, Esclave au Coeur Brisé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» 04. Le chocolat ne peut réparer un coeur brisé
» Un louveteau au coeur brisé
» On ne répare pas un coeur brisé avec de la haine ⊱ Ulrich
» Présentation de Coeur Brisé [En cours]
» D'un coeur brisé naîtra une passion dévorante [Aurore]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
You're my Toy, Little Thing ::  Personnages  :: Présenter son personnage :: Humains Validés-

Nos partenaires
Logo 88*31Bound Souls