Serez-vous soumis à la Nouvelle Race ou serez-vous l'un des leurs ?
 

Partagez | .
 

 Je m'appelle Jihiro... ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Message
MessageSujet: Je m'appelle Jihiro... ?   Jeu 20 Nov - 22:28

avatar
Esclave

© crédit : Kurapika de HunterxHunter
Sexe du personnage : Masculin
Messages : 36
Date d'inscription : 20/11/2014
Localisation : Découvre sa nouvelle maison

Jihiro
Nom:
J’en ai un ?
Prénom:
Jihiro… à ce qu’il paraît
Âge:
20 ans approximativement
Sexe:
Masculin
Sexualité:
Je ne sais pas, surement bi
Groupe sanguin:
AB+ d’après le médecin
Race:
Humain
Métier:
On m’a dit esclave
Allégeance:
Couple Royal pour l’instant
Feat Kurapika Ͽ Hunter x Hunter

Et une plastique de rêve!

Si vous demandez à un Humain de décrire Jihiro il vous dira que c’est un blond banal aux yeux d’une effrayante couleur ambre. Un peut maigre et petit pour son âge mais sans plus. Et qu’il ne valait mieux pas approcher.

Si vous demandez à un Hungry de décrire Jihiro il vous répondra qu’il se serait peut être arrêté devant lui dans la salle d’adoption. Mais ce ne serait pas pour son style banal, bien qu’il porte une boucle d’oreille voilette, ni pour ses cheveux de paille claire et encore moins pour sa désinvolture et nonchalance apparente. Il se serait arrêté pour ses yeux envoutant et tellement peu expressifs, pour l’odeur de son sang AB+ qui se faisait rare, bien que le O soit le moins courant, pour sa voix soumise mais promettant milles mystères à découvrir et surtout pour la peau de son cou, elle semblait si tendre et était un appelle  la morsure.

Et si vous demandez à Jihiro lui-même il aurait mille et une choses à vous dire. À commencé par son poids, il était très maigre même trop maigre et cette maigreur le gênait. Il n’aimait pas paraître faible aux yeux des autres, et sa taille n’arrangeait rien ! Il était plus petit que la plus part des hommes ici, heureusement qu’il restait plus grand qu’une femme. Ses vêtements ne changeaient absolument rien. Il faisait sa taille, c’était déjà ça, un simple body noir, un kimono court de toile fermé jusqu’à la taille retenu par une ceinture et un pantalon beige de même matière.

La seule chose que Jihiro aimait chez lui était son visage, ses yeux plus particulièrement. Un marron claire tout simple lui diriez-vous, mais à la lumière les reflets du soleil les faisaient devenir d’un orange luisant exceptionnel, de beau yeux couleur ambre. Avec ses cheveux mi-longs blonds, sa boucle d’oreille d’où une perle violette fascinante pendait raccroché à une chaîne et son visage le plus souvent inexpressif il n’avait qu’à fixer un humain pour que cette personne s’enfuit, mal à l’aise. Jihiro faisait peur et il aimait cela.
La seul chose qui le fascinait et le rendait circonspect était une longue cicatrice qui partait de la fin de son aisselle droite jusqu’au milieu de sa hanche droite aussi. Jihiro se cassait la tête à essayer de se rappeler comment il s’était fait cela. En gros Jihiro n’aimait pas son physique trop soumis mais appréciait certaines particularités qui le rendait plus dangereux aux yeux des autres et unique en son genre.

Et un cerveau trop complexe!

Jihiro étant amnésique, il n’a pas à proprement parlé une véritable personnalité, c’est plutôt un mélange de son ancienne personnalité et la nouvelle modelé par les hungrys de la ferme. Son "ancien" lui aimait avait vite prit gout à la vie sauvage, il avait apprit à courir, sauter et grimper dans les arbres et il avait adoré cela. Il avait apprit à jongler et visait très bien, ce qui faisait de lui un bon chasseur. Il avait de très bon réflexes et adorait enquiquiner le monde, c'est à dire le peu d'animaux qu'il croisait. Il aimait râler pour le plaisir et faisait attention à son apparence, bien se retrouvé taché de boues ne le gênait pas. Il avait aussi une grande passion pour la danse, à chaque fois qu’il entendait de la musique il ne pouvait pas s’empêcher de danser, le chant des oiseaux était difficile à comparer à de la vraie musique mais il ne s'en formalisé pas. En soit il était rieur, avait un esprit vif et croquait la vie à pleine dent.

Le Jihiro d’aujourd’hui est plus réservé, il n’aime pas se mêler au gens et envoie paître tout ceux qui veulent engager la conversation avec lui. Il aime faire peur aux autres, non plutôt il a peur des autres du coup il préfère attaquer en premier pour ne pas être blesser. Il est aussi très narcissique mais pas dans le sens où il doit s’habiller richement mais plus dans le sens où il peut s’admirer dans un miroir pendant des heures. Par contre il ne se considère pas comme narcissique, même si cela crève les yeux, puisque dans un sens il n’admire pas son corps mais celui d’un inconnu. Plus particulièrement c’est sa longue balafre qui lui parcourt tout le flanc droit qui le fascine tant, il se demande d’où elle vient. Mais il n’est comme ça qu’envers les humains, eh oui les hungrys l’ont bien éduqué tout de même ! Les hungrys de la ferme lui ont appris à être totalement soumis à cette race dite "supérieure". Bien qu’il ait des sursauts de rébellion de temps en temps il revient vite à sa place quand on le corrige. Il est éteint face à un hungry bien qu’il trouvera toujours une parade s’il ne veut pas exécuter l’ordre donné. En faite, il s’amuse des hungrys : ça l’amuse de les voir se croire supérieurs, de leur donner des ordres, de les exécuter docilement en apparence et de les admirer tomber de leur piédestal par la suite. Il se montre beaucoup moins soumis, docile et effacé lorsqu’il commence à connaître un hungry et redevient un mélange de son "ancien" lui et de son lui avec les humains. Par contre il domine complètement les hungry timide et mielleux qui considèrent les humains comme des égaux.

Lui il préfère des hungrys qui se croient au-dessus de tous et de tout pour mieux les voir tomber par la suite… c’est beaucoup plus amusant.

Et faites un mélange entre son ancienne personnalité et sa nouvelle et vous obtiendrez un mélange explosifs car Jihiro est quelqu'un d'instable psychologiquement.

It's my liiiife!

L'humain courait, il courait le plus vite possible. Un groupe d'Hungrys l'avait surpris alors qu'il remplissait sa gourde près de la rivière des milieux hostiles. Il avait réussis à leurs échapper depuis tout ce temps mais ils l'avaient retrouver apparemment Il avait déjà mit assez de temps pour se tirer de la ferme, ce n'était pas pour y retourner ! Des branches l’éraflaient, déchirant sa peau, des racines le faisaient trébucher et le sol irrégulier de la forêt faillit lui tordre la cheville à plusieurs reprises, mais il continuait de courir. Il ne voulait pas retourner à la ferme ! Il voulait rester ici, libre. Mais ses espoirs furent réduits à néant lorsqu'une corde lui faucha les jambes, le faisant lamentablement tombé à terre. L'humain voulut se relever mais il eut à peine le temps de sentir une immense douleur à la tête avant de tomber dans les pommes.

Un humain blond prostré dans une cellule se réveillait doucement d’un long sommeil. Lorsqu’il fut assis il se crispa légèrement et porta une main à sa tête. Il avait mal, un affreux mal de tête. En se passant la main sur le front il senti une matière rugueuse sous ses doigt, il devait surement portait un bandage autour de la tête. Le blond préféra ne pas se lever, de peur de retomber lamentablement au sol, et essaya de se remémorer le pourquoi du comment il s’était retrouvé ici.

L’humain fronça des sourcils, frustré. Il ne se souvenait de rien… Attendez deux minutes, il ne se souvenait de rien ?! Comment étai-ce possible ? Cela expliqué le bandage sur son front, néanmoins. Comment s’appelait-il ? Quel âge avait-il ? Sa famille l’attendait, peut être ? Avait-il de la famille au moins ? Et des amis, en avait-il ? Et surtout, que faisait-il ici, en cellule ? Avait-il volé pour finir là ? Ou pire tuer ?

La respiration de l’humain s’emballa et sa tête commençait à tourner, il faisait de l’hyper ventilation. Des points noirs obscurcirent sa vue et il tomba dans une douce inconscience.

À son réveille l’humain ne se souvenait toujours de rien. Mais il ne se mit pas à paniquer comme la dernière fois. Il essaya de se faire une raison, vainement. Il ne savait en rien d’où il était ni pourquoi il y était. Oh bien sûr il savait qu’il était sur terre, qu’il y avait plusieurs continents qui étaient découpés en plusieurs pays mais l’humain n’avait aucune idée dans lequel il était.

Un petit animal gris à longue queue traversa son champ de vision. Souris ! Une souris ! Le mot et les connaissances sur cet animal lui était revenu aussi tôt qu’il l’avait aperçu. Peut être que sa mémoire lui reviendrait comme ça. L’humain était rassuré. Il se calla contre un mur lorsque un reflet rouge attira son attention sur gauche. Un nom était gravé sur la peau : Jihiro. Le fait que ce nom soit gravé à même sa peau ne le dérangé pas plus que cela, au contraire il en était fasciné. Le prénom ne lui disait rien mais il décida de se l’octroyer, mieux valait ne pas attirer l’attention, et si c’était lui qui s’était fait ça, il devait être intelligent car son "autre lui" lui montrait qu’il était droitier et qu’il savait lire et écrire. Son égo se gonfla et il ne résista pas à se redresser –aïe ! Il n’avait pas remarqué que c’était si petit ici- et de gonfler fièrement le torse. Ah, il avait fait une nouvelle découverte, il aimait que son égo soit flatté, peut être était-il narcissique ?

D’ailleurs à quoi ressemblait-il ? Pas que ça le gênerait qu’il soit moche mais… En faite si, ça le gênerait énormément, il ne voulait pas être moche. Enfin, il devait être assez grand vu que quand il se mettait à genoux sa tête touché le plafond et il avait à peine assez de place pour se mettre en tailleur. Ou sinon c’était la cellule qui était trop petite, à moins que ce ne soit une cage. Ce qui n’arrangeait pas son affaire car il ne savait toujours pas quelle taille il faisait. Au moins il savait qu’il était blond. Et ses yeux, de quelle couleur était ses yeux ?

Un bruit le fit sursauter. Une paire de jambes entrèrent dans son champ de vision. L’humain sursauta lorsque la voix bourrue de l’homme retentit :
« Hey ! Le nouveau s’est réveillé, on peut le ramener chez le médecin.Ils ont mit du temps à l'avoir, celui-là »

Jihiro n’avait pas tout compris à la phrase de l’homme mais il avait su enregistrer le plus important : il allait chez le médecin. La parole lui reviendra avec le temps, surement. L’un des deux individus ouvrit la porte de sa cage et l’empoigna pour l’amener chez le médecin.

« Le patient à une amnésie passagère dû à une commotion cérébral, la trompe à été touché donc il ne devrait pas y avoir de grave problème au niveau du comportement mais il à perdu la majorité de ses souvenirs. Une jolie poupée à modeler selon nos envies. Il a aux alentours de vingt ans, soufre d’une légère sous nutrition et a quelques contusion sur le corps ainsi qu’une vielle cicatrice sure le flanc droit. Et son groupe sanguin est AB+. »

Voila ce qu’avait dit le médecin. Jihiro se sentait mal à l’aise avec eux, ces humains étaient très étranges, ils étaient grands, très pâles et faisaient peur. On aurait dit des morts vivants ou des vampires. Et quand on lui demanda son nom, il répondit d’une voix cassé :

« Jihiro. »



Dernière édition par Jihiro le Lun 24 Nov - 21:46, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Je m'appelle Jihiro... ?   Jeu 20 Nov - 23:00

avatar
Protectrice du camp rebelle

© crédit : Tifa
Doubles-Comptes : Aelitha Rainfall, Laeren
Messages : 346
Date d'inscription : 29/08/2014
Localisation : Dans l'ombre d'un arbre, près à te sauter dessus.

Kurapikaaaaaaaaaaaaaaaa !!!!!!
*tousse*
Ahem, bienvenue sur le forum et bon courage pour ta fiche. Si tu as la moindre question n'hésite à te tourner vers le staff, nous y répondrons avec plaisir.
Royaliste, pour le moment... J'aime ce "pour le moment".


I am the Lion and i want to be free
Do you see the lion when you look inside of me ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Je m'appelle Jihiro... ?   Ven 21 Nov - 2:11

Invité
avatar
Invité

Mignon Mignon ~~ *tousse*
Bienvenue!!! Bon courage pour ta fiche ! et au plaisir ^^
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Je m'appelle Jihiro... ?   Ven 21 Nov - 14:07

Invité
avatar
Invité

Bonjour et bienvenu, jeune esclave fertile !
Bon courage pour ta fiche. ^^
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Je m'appelle Jihiro... ?   Ven 21 Nov - 17:29

Invité
avatar
Invité

Bienvenue!
Bon courage pour ta fiche =3
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Je m'appelle Jihiro... ?   Ven 21 Nov - 19:27

avatar
Esclave

© crédit : Kurapika de HunterxHunter
Sexe du personnage : Masculin
Messages : 36
Date d'inscription : 20/11/2014
Localisation : Découvre sa nouvelle maison

Merci à tous !
Aha~Je crois qu'on a une fan de Kurapika, on est deux !


D'ailleurs, j'ai une question : est-ce que mon personnage peut être amnésique ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Je m'appelle Jihiro... ?   Sam 22 Nov - 0:24

avatar
Reine d'Hellena

© crédit : Yuuko by Clamp
Doubles-Comptes : Opale Ashfort, Laeren Tatsuya
Fiche : Mon histoire
Journal : Mon journal
Sexe du personnage : Féminin
Messages : 1913
Date d'inscription : 19/11/2013
Age : 27
Localisation : Quelque part dans le palais.

Fan de Kurapika oui ^^

Et oui ton personnage peut l'être, si c'est bien expliqué.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Je m'appelle Jihiro... ?   Sam 22 Nov - 21:44

Invité
avatar
Invité

J'ai hate de te lire ! pour le moment il me plait bien le petit ~~
Dans ta fiche pourrais-tu juste retirer les notifications en gras? cela sera beaucoup plus élégant <3
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Je m'appelle Jihiro... ?   Dim 23 Nov - 0:01

avatar
Esclave

© crédit : Kurapika de HunterxHunter
Sexe du personnage : Masculin
Messages : 36
Date d'inscription : 20/11/2014
Localisation : Découvre sa nouvelle maison

Ah merci, j'ai eus du mal avec sa personnalité vu qu'il est amnésique mais j'ai enfin fini !